Blog

Comment entretenir son tapis : nettoyer les différents types de moquettes

Le tapis est un élément de décoration essentiel pour de nombreuses pièces, mais à l’instar du mobilier, il nécessite un entretien régulier pour conserver ses formidables propriétés, en plus d’une esthétique irréprochable. Seulement voilà : entre poils longs et poils courts, ainsi que les différents matériaux employés, les instructions de nettoyage varient grandement. Ainsi, aussi bien pour mener un entretien efficace et pour éviter les erreurs de produits, nous vous invitons à découvrir nos conseils ci-dessous.

Polypropylène, jute, laine : tout dépend du matériau !

Le matériau employé pour constituer le tapis revêt une grande importance dans la façon de nettoyer. Effectivement, tandis que certaines matières sont fragiles et nécessitent un entretien spécifique, d’autres se révèlent aisées à nettoyer, au quotidien comme en profondeur. Sans exhaustivité, voici donc quelques conseils pour un nettoyage en profondeur, fonction du matériau :

Nettoyer un tapis en jute

préférez un nettoyage à sec, quoique le savon de Marseille et le vinaigre blanc sont également utilisés. Dans ce cas, utilisez uniquement de l’eau froide, car l’eau chaude pourrait déformer cette fibre naturelle.

Nettoyer un tapis en laine

Si le tapis peluche, ne vous inquiétez pas – il s’agit d’un processus normal, consécutif au relâchement des fibres. Montrez-vous soigneux lors de l’entretien et utilisez une solution à base d’eau et de vinaigre blanc.

Nettoyer un tapis en sisal

Pour le sisal, un nettoyage à sec s’impose (shampoing sec par exemple), car il ne supporte pas les solutions liquides.

Nettoyer un tapis en coton

Une solution à base d’eau chaude et de quelques gouttes de liquide vaisselle fera amplement l’affaire.

Nettoyer un tapis en polypropylène

Certains matériaux, comme le polypropylène, ne vous poseront aucune difficulté. Vous pourrez alors transiter par du vinaigre blanc, du shampoing, du bicarbonate de soude de qualité alimentaire ou encore de la poudre absorbante pour opérer un nettoyage complet.

Comment nettoyer un tapis à poils courts ?

Les tapis à poils courts sont ceux qui vous poseront le moins de problèmes lors de l’entretien, car les acariens, poussières et autres saletés n’ont que peu de profondeur pour se loger. Passez régulièrement l’aspirateur (environ 2 fois par semaine) pour un entretien régulier, puis appliquez les conseils précédents – fonction du matériau – pour un nettoyage en profondeur.

Comment nettoyer un tapis à poils longs ?

Les tapis à poils longs peuvent se montrer plus revêches, car il est bien plus aisé pour les poussières et acariens de se cacher parmi les poils. Ce genre de tapis est d’ailleurs connu pour causer du souci à plus d’un aspirateur ! Notre conseil ? Optez pour un aspirateur avec des brosses motorisées, suffisamment puissant et / ou adapté pour les moquettes et tapis.

Pour un entretien en profondeur, tout dépend de l’état de votre tapis :

  • S’il est peu encrassé, l’eau savonneuse (eau chaude + liquide vaisselle) est suffisante.
  • S’il est sale ou très sale, préférez respectivement les cristaux de soude et l’ammoniaque.

En conclusion : pour l’entretien, soyez régulier et prévoyant !

En-dehors d’un malheureux accident (vous renversez quelque chose, ou quelqu’un marche avec des chaussures sales), il y a peu de raisons que votre tapis s’encrasse si vous l’entretenez régulièrement, à l’aide d’un aspirateur adapté pour commencer, et ponctuellement à l’aide d’une solution liquide ou en nettoyage à sec. Sachez également vous montrer réactif : il est bien plus facile de retirer une tâche qui vient de se former que plusieurs heures après, une fois qu’elle a imprégné le tapis.