Blog

Comment bien choisir son tapis pour décorer son intérieur?

Choisir un tapis ne consiste pas qu’à faire défiler les modèles existants pour ensuite trouver celui qui nous plaît. Un tel choix repose en réalité sur l’analyse minutieuse de ce qui fait le tapis – comme sa forme, ses motifs ou encore son matériau. Mais ce n’est pas tout : cela dépend également de la pièce dans laquelle vous souhaitez le placer, de son environnement, de l’atmosphère que vous souhaitez qu’elle dégage.

Ainsi, tout en prêtant une attention particulière aux points suivants, gardez à l’esprit que vous choisissez avant tout un élément de décoration, qui viendra donc s’intégrer dans une décoration existante. Attention aux faux pas !

Choisir le matériau du tapis : naturel ou synthétique ?

Le matériau a un impact aussi bien esthétique que pratique. Esthétique, car il évoquera tantôt la chaleur et la douceur, tantôt la modernité et l’aventure. Ainsi, le choix de matériaux naturels – pour un tapis jute par exemple ou encore en jacinthe d’eau – permettra d’amener une touche de nature à votre environnement. Pratique si celui-ci se veut relativement moderne et industriel !

Soyez également attentif à l’entretien. Les matières synthétiques, comme le polypropylène, sont aisées d’entretien, tandis que vous devrez vous montrer plus prudent avec certaines matières naturelles. Notamment, elles ne font pas bon ménage avec l’eau chaude : pensez-y lors de l’entretien !

Choisir la forme du tapis : rond, rectangulaire, carré ?

La forme la plus commune est certainement la forme rectangulaire. Et cela se comprend aisément, puisqu’il s’associe naturellement avec le découpage général des pièces, l’existence de murs et d’angles. Son ambition “traversin” vous permet également de vous en servir comme d’une séparation, par exemple entre deux pièces dont les atmosphères – créées par la décoration – varient du tout au tout.

Plus originaux, les formats ronds et carrés donneront un éclat d’innovation à votre intérieur, mais ils sont exigeants dans le placement et le positionnement. Il faudra par exemple une cohérence entre les dimensions du tapis et celles de la pièce, au risque de créer un effet d’écrasement ou, inversement, de ridicule. Ce genre de tapis s’associe facilement avec un mobilier léger, comme une table d’appoint – ne jouez alors pas la carte du “centre”, mais optez résolument pour un côté tandis que l’autre débordera généreusement, afin de créer une asymétrie.

Choisir la couleur : dynamique ou sobre ?

Tout dépend de votre intérieur et de vos envies ! Un tapis jungle, par exemple, empruntera souvent au vert, au bleu et autres couleurs voyantes. Il pourra donc créer un contraste idéal avec une pièce plus sobre. Mais attention aux associations de couleurs mal pensées et qui détonneront ! A l’inverse, un tapis plutôt sobre, empruntant au noir, au gris, au blanc ou à l’écru, sera très facile à intégrer dans une décoration.

Choisir l’inspiration et les motifs : tapis berbère, tapis jungle…

On garde le meilleur pour la fin, c’est car bien cela qui fait l’âme du tapis ! Avec des feuillages dignes d’une forêt tropicale ou avec des losanges dans la plus grande tradition berbère, les styles et motifs sont nombreux. Les amateurs de sobriété pourront également opter pour un tapis sans motifs ou, à la limite, discernant deux bandes de chaque côté pour ajouter un effet de profondeur. A noter que les motifs peuvent impacter jusqu’à la forme même du tapis : un tapis en forme de poisson, ça vous parle ? C’est enfantin certes, mais sera du plus bel effet dans une chambre d’enfant.